Roman Kramsztyk (1885 – 1942)

Roman Kramsztyk. La Montagne Sainte-Victoire

Ten obraz Romana Kramsztyka stanowi zapowiedź brytyjskiej aukcji Ecole de Paris 1905-1939, The Jewish Artists. Będzie niewątpliwie ciekawie bo zaledwie kilka prac zostało na razie przedstawionych.

Romain Kramsztyk (Polish, 1885-1942). La Montagne Sainte-Victoire, signed (lower left), oil on canvas, 93 x 73cm (36 5/8 x 28 3/4in).

Provenance: Ursula Wenzel, Galerie Tannhauser, Berlin. Exhibited: Jewish Artists of the School of Paris, Artcurial-Vienne -Artcurial Brussels-Artcurial-Paris, 2015. Literature: Jewish Artists of the school of Paris 1905-1939, Ed Somogy, Paris 2015, p 197. Estimate £ 18,000 – 22,000. Bonhams. 03/03/21. Sold for £ 106,500 (US$ 148,205) inc. premium

Roman Kramsztyk (1885 – 1942)

Roman Kramsztyk. Mas provençal au pied de la colline

Głównie cenię sobie portrety jakie malował Kramsztyk. Jego pejzaże, jak ten z nadchodzącej aukcji, mają sporą konkurencję wśród jego kolegów z Ecolle de Paris natomiast do portretów nikt chyba nie potrafił tak indywidualnie podchodzić jak on. Dlatego wykazuję teraz umiarkowane zainteresowanie choć inni na pewno wskoczą z wolą walki.

Lot 137. Roman KRAMSZTYK (1885-1942). Mas provençal au pied de la colline. Huile sur toile signée en bas à droite. 60 x 73 cm. Artiste polonais, né à Varsovie et vivant de manière alternative à Paris, il est représentatif d’une tradition classique du XXe siècle modernisée par les apports du Cézannisme. ” Mas provençal au pied de la colline ” exécuté lors d’une de ses multiples excursions dans le Midi, alors qu’il vivait à Paris (1925- 1939 ), est marquée par la simplification et la géométrisation cézanniennes. Avant-guerre et dans l’entre-deux guerre il expose dans de nombreux salons parisiens : Salon d’Automne, Indépendants et Tuileries ainsi que dans les galeries à la mode telles que la galerie Druet, Gallery Zack et la galerie des Beaux-Arts. Il sera assassiné lors de la liquidation du ghetto de Varsovie. Estimate 12,000 – 15,000 euro. May & Associes. 11/18/19

Roman Kramsztyk (1885 – 1942)

Roman Kramsztyk. Figure

Spore przebicie portretu nieznanego mężczyzny pędzla Romana Kramsztyka. Należałoby pogrzebać w archiwach by dowiedzieć się czy osobą namalowaną nie jest jakaś ważna osoba historyczna. Jesli nie jest to nie ekscytowałbym się dalej.


LOT 259. Roman Kramsztyk 1885 – 1942. Figure. Oil on canvas, 61 X 50 cm. Signed. Estimate: $ 8,000 – 12,000. Tiroche. 06/29/19. Sold $17,000


Roman Kramsztyk. Portret Chima Aronsna, 1929. Olej, płótno, 92.5 x 73,5 cm. Źródło: Desa Unicum. Sprzedano za 340,000 zł

Roman Kramsztyk (1885 – 1942)

Kramsztyk

LOT 39. Roman KRAMSZTYK (Varsovie 1885 – Varsovie 1942)

Village en Provence
Huile sur toile, signée en bas à droite.
61 x 73 cm
Bibliographie:
Monographie Roman Kramsztyk, Varsovie 1997, décrit et reproduit sous le n° 135 p. 200.
Roman KRAMSZTYK (Varsovie 1885 – Varsovie 1942)
Roman Kramsztyk arrive à Paris en 1910 après sa formation à Varsovie et Munich. Il effectuera par la suite de fréquents allez-retour entre la Pologne et la France, dans cette période, entre 1925 et 1937, plusieurs galeries parisiennes l’exposent et d’un autre côté il est l’un des cofondateurs de Rythme, une association polonaise d’avant Garde. L’art de Kramsztyk est profondément marqué par l’exemple cézannien, autant dans le traitement des formes que par la palette de couleurs. Il a en effet peint beaucoup de paysages, notamment dans le sud de la France et en Espagne. Si le début de sa carrière, et caractérisé par ses portraits de faciès typiques, vieilles femmes, Chinois et Africains, dans l’Entre-deuxguerres ses portraits se concentre sur une clientèle plus aisée et de son cercle d’amitiés artistiques

Estimate 30,000-50,000 euro. Oger – Blanchet. 10/27/17 (1737000)

Kramsztyk-1


Kramsztyk-2

LOT n°40. Roman KRAMSZTYK (Varsovie 1885 – Varsovie 1942)

Portrait d’Othon Friesz, vers 1930
Huile sur toile, signée en haut à droite.
Revers de la toile, annotation manuscrite: «KRAMSZTYK 4 oeuvres».
59 x 50,5 cm
Sans cadre.
Expositions:
– Montparnasse Déporté, artistes d’Europe, Musée du Montparnasse, 2005
– Montparnasse Déporté, la fin de l’École de Paris, Yad Vashem Muséum, 2006
Bibliographie:
– Monographie Roman Kramsztyk, Varsovie 1997, décrit et reproduit sous le n°168 p. 207.
– Sylvie Buisson, Montparnasse Déporté, 2005, reproduit page 133

Estimate 8,000-12,000 (1711000)

Friesz


Kramsztyk-3

LOT n°41. Roman KRAMSZTYK (Varsovie 1885 – Varsovie 1942)

Portrait de femme
Lithographie imprimée sanguine sur papier signée dans la planche en bas à droite.
Épreuve de la suite Les Visages, publiée à Paris en 1932 aux éditions Le Triangle.
Dim. à vue: 27 x 23 cm
Bibliographie:
Monographie Roman Kramsztyk, Varsovie 1997, reproduit sous le n° 51 p. 230

Estimate 150-200 euro. (17250)

Roman Kramsztyk (1885 – 1942)

kramsztyk

Lot 139. Roman KRAMSZTYK (Varsovie 1885 – 1942)
Portrait de femme
Sanguine sur papier
38 x 28 cm à la vue
Signé à gauche dans la composition Kramsztyk
Porte au dos l’ancien carton de montage avec l’étiquette 227 Kramstyk 373 série 7

Estimate 1,200-1,500 euro. Millon. 03/29/17

Roman Kramsztyk (1885 – 1942)

kramsztyk

Lot 124. Roman KRAMSZTYK (Varsovie 1885 – 1942)
L’accordeoniste, Portrait de Léon Weissberg
Huile sur toile d’origine
65 x 54 cm
Signé en bas à droite Kramsztyk

Provenance:
Collection Wladimir Raykis
Collection particulière

Wladimir Raykis travailla à la galerie Zak puis en repris les reines au dèces de Jadwiga Zak durant la seconde guerre mondiale

Exposition :
Salon des Tuileries, Paris, 1939.
Chateau de Trevarez, Ecole de Paris, 1993, reproduit n° 35, p. 14.

Bibliographie :
Roman Kramsztyk, Warszawa, luty-marzec 1997, Zydowski Instytut Historyczny, Galeria Sztuki Wspolczesnej Zacheta, reproduit sous le numéro 149, p. 203.

Tout autant qu’un portrait puissant, ce tableau exceptionnel est comme un chant d’amitié qui réunit les noms, et un peu de l’histoire de l’art, de quatre amis polonais de Montparnasse tragiquement disparus : Roman Kramsztyk, son auteur, Léon Weissberg son modèle, Eugène Zak, le grand artiste mort prématurément en 1926 à qui son épouse a consacré, rue de l’Abbaye à Paris, la célèbre galerie à son nom qui fut aussi la leur, et dont le directeur, Wladimir Raykis, l’ami des quatre, transmit la toile à la fille de Weissberg trente ans plus tard – comme on transmet une vie.

Roman Kramsztyk, après des études aux Beaux-Arts de Varsovie, poursuivit son éducation artistique à l’Académie royale des Beaux-Arts de Munich – comme le fera après lui son cadet, Léon Weissberg, qui, natif de Przeworsk en Galicie, avait reçu d’abord la formation de l’École des Beaux-Arts de Vienne. Ils passèrent l’un et l’autre par le grand carrefour artistique qu’était alors Berlin et finirent par se rencontrer à Paris, où Weissberg arriva en 1923 et où il exposa avec Kramsztyk au Salon d’automne, en 1925. Ils devinrent amis.

Kramsztyk partageait sa vie et ses activités de peintre entre la France et la Pologne, où il était déjà célèbre comme portraitiste par la qualité, la maîtrise et la finesse de sa peinture, mais il fréquentait aussi assidument Montparnasse dont il devint l’un des habitués. Il prit un logement rue Denfert-Rochereau et retrouvait ses amis à l’atelier ou au café. Vers 1926, Weissberg fit son portrait, aujourd’hui partie des collections du Mahj. (Weissberg, Catalogue raisonné, Portrait du peintre Roman Kramsztyk, p. 62).

Kramsztyk, comme Weissberg, était un fervent du midi de la France, particulièrement de la Provence, où il peignit de beaux paysages poétiques. Lors d’une visite à Saint-Paul-de-Vence, il fit ce portrait de Weissberg « à l’accordéon », sur des lointains de mer (c.1935). Une œuvre intacte, émouvante et parlante, dans un rare état de fraîcheur.

Estimate 30,000-40,000 euro. Millon. 11/23/16

Roman Kramsztyk ??? (1885 – 1942)

Kramsztyk

Somebody should sue this imposter and Aspire Auctions for smearing Roman Kramsztyk.

———————————————

Lot 21. Roman Kramsztyk (Polish, 1885 – 1942)

20″ x 16″ canvas

Portrait of an officer. Oil on canvas laid on paperboard, signed in the lower right corner, unframed.
“Roman Kramsztyk studied at the Fine Arts Academy in Cracow under J.Mehoffer, and later in Berlin and Paris, where he remained since 1910 (with break in 1914-1922). Every year he went to Poland, where he participated in exhibitions. He was also a co-founder of the Rytm society. In his earlier years Kramsztyk painted still lifes and southern France landscapes. After 1930 he changed to portraits and nudes, inspired by old masters. From the years of WWII come his shocking drawings made in the Warsaw ghetto”. http://www.askart.com

Estimate $5,000-10,000. Aspire Auctions. 12/10/15

Roman Kramsztyk (1885 – 1942)

Kramsztyk-1

Lot 36. ROMAN KRAMSTYK (1885-1942). PORTRAIT DE FEMME AU CHAPEAU. Sanguine et fusain sur papier. Signé en bas à droite. Annoté au dos, nom illisible et “Hotel brébant” à l’encre; 41,7 x 32,5 cm – 16.4 x 12.8 in.
Signed lower right, inscribed on the reverse, illegible name and “Hôtel brébant” with ink, sanguine and charcoal on paper

Estimate 600-800 euro. Cornette de Saint Cyr. 7/2/15

 =====================================

Kramsztyk-2

Lot 37. ROMAN KRAMSTYK (1885-1942). PORTRAIT DE FEMME. Sanguine, fusain et craie blanche sur papier; 45,8 x 33 cm – 18 x 13 in.
Sanguine, charcoal and white chalk stick on paper

Estimate 600-800 euro. Cornette de Saint Cyr. 7/2/15

Roman Kramsztyk (1885 – 1942)

Kramsztyk

Bardzo dobry portret ze znakomitą proweniencją.

——————————————-

Lot 149. Roman KRAMSZTYK (Varsovie 1885 – 1942). Portrait d’homme au verre. Huile sur toile d’origine
100 x 81 cm. Signé en bas à droite Roman Kramstyk. Porte sur le châssis l’indication manuscrite Docteur Wajdenfeld Rouen
Provenance :
Collection particulière, février 1984, vente à Versailles.
Exposition :
Exposition de quelques peintures récentes de Roman Kramsztyk, Paris, juin-juillet 1930, Galerie Zak, 1930.
Salon d’hiver, Institut de propagande d’art (Salon Zimowy, IPS), Varsovie, décembre 1931 – février 1932, n° 108.

Bibliographie :
Le Crapouillot, Paris, 1930, n°7.
Nouvelles Littéraires, (Wiadomosci Literackie), Varsovie, 1930, n° 41, reproduit p. 3.
Matin Express, ( Express Poranny), Varsovie, 1932, n° 10,reproduit p. 5.
Femme Moderne, (Kobieta Wspolczesna), Varsovie, n° 3, reproduit p. 93.
La Pologne armée, supplément illustré, (Polska Zbrojna), Varsovie, 1932, reproduit n° 10.
L’Hebdomadaire Illustré, (Tygodnik Ilustrowany), Varsovie, 1932, n° 1, reproduit p. 4.
Aronson Chil, Scènes et visages de Montparnasse, Paris, 1963, reproduit p. 415

Stimate 30,000-40,000 euro. Millon. 6/24/15.