Mojżesz (Moise) Kisling (1891 – 1953)

Mojżesz (Moise) Kisling. FEMME AU PARASOL ROUGE, 1914

Lot 719. Moise Kisling, 1891 Krakow, Poland – 1953 Sanary-sur-Mer, France. FEMME AU PARASOL ROUGE, 1914. Oil on canvas. 79 x 55 cm. Signed lower right and dated “Kisling 914“. (†). Provenance:
President and fellow of Harvard College, Massachusetts (sale: Sotheby‘s New York, 10 May 1995, lot 350). Private collection. Notes: The painting on offer for sale in this lot was sold at auction at Sotheby‘s, London, lot 270 on 27 February 2019. Literature: cf. Jean Kisling, Kisling 1891-1953, Paris 1995, vol. III, no. 8. Estimate 60,000 – 90,000 euro. Hampel. 04/01/22. Not sold

KIlka prac Mojżesza Kislinga z nadchodzących aukcji


Mojżesz (Moise) Kisling. LANDSCAPE NEAR SAINT-TROPEZ, 1918

Lot 720. Moïse Kisling, 1891 Krakow, Poland – 1953 Sanary-sur-Mer, France. LANDSCAPE NEAR SAINT-TROPEZ, 1918. Oil on canvas. Relined. 60.3 x 73 cm. Signed lower right and dated “Kisling 1918”. (†). Provenance: Galerie d’Art du Faubourg Saint-Honoré, Paris. Christine and Jim Mulligan collection, Agay, France. Brunk Auctions, Asheville, USA, 15 September 2018, lot 902. Notes: Christie’s sold a comparable work, 10 February 2012, lot 70. The landscape sold there compares particularly well with regards to the red roofs contoured in black over whitewashed masonry and the violet background. Estimate 70,000 – 100,000 euro. Hampel. 04/01/22. Not sold


Mojżesz (Moise) Kisling. Portrait de jeune fille, 1947

Lot 34. MOÏSE KISLING (1891-1953). Portrait de jeune fille, signed, inscribed and dated ‘Kisling Paris 1947’ (upper right), oil on canvas, 41.2 x 27.2cm (16 1/4 x 10 11/16in). Painted in Paris in 1947. The authenticity of this work has been confirmed by Jean Kisling and Marc Ottavi. This work will be included in the forthcoming Volume IV et Additifs aux Tomes I, II, et III of the Moïse Kisling catalogue raisonné, currently being prepared. Provenance, Leon Bagrit Collection, UK. Thence descent to the previous owner. Private collection, UK (a gift from the above). Estimate 20,000 – 30,000 GBP. Bonhams. 04/02/22


Mojżesz (Moise) Kisling. Bouquet de mimosa

Lot 50. KISLING Moïse 1891-1953 : Bouquet de mimosas. Huile sur toile SHG 33×24 cm. Certificat de Michel Kisling, petit fils de l’artiste. Provenance : Ancienne collection Kisling. Estimate 25,000 – 35,000 euro. Chaville Encheres. 04/10/22


Mojżesz (Moise) Kisling. Portrait de jeune femme rousse

Lot 51. KISLING Moise 1891-1953 : Portrait de jeune femme rousse (portrait présumé de l’épouse de l’artiste). Huile sur toile SBG 33×24 cm. Provenance : Ancienne collection Kisling. Certificat de Michel Kisling. Bibliographie : tableau comparable reproduit dans le livre” Ecole de Paris “, P. 107. Estimate 18,000 – 25,000 euro. Chaville Encheres. 04/10/22


Mojżesz (Moise) Kisling. Jeune fille aux macarons, 1925

Lot 59. Moïse KISLING (1891 – 1953). Jeune fille aux macarons, vers 1925. Huile sur toile. Signée en bas à gauche. Inscrite ‘M. Kisling/3 rue Bara/Paris (VIe)’ dans un rectangle au dos, 65 x 50 cm – 25 1/2 x 19 5/8 in. Un certificat d’authenticité de Monsieur Jean Kisling, en date du 26 mai 1998, sera remis à l’acquéreur. Ce dernier suggère que le tableau a été peint en 1923. PROVENANCE • Vente, Les Floralies, Me Blache, Versailles, Hôtel Rameau, 7 juin 1966, lot 44 • Vente, European Auction Company, Luxembourg, 10 mai 1998, lot 131 • Collection particulière, France (acquis au cours de la vente précédente) « Kisling est lui aussi un romantique, mais comme son ami Modigliani, c’est plutôt le drame intérieur qu’il se plaît à exprimer. Chez lui pas de corps tordus comme dans l’oeuvre de Rouault, pas de paysages désolés et tumultueux comme chez Utrillo ou Vlaminck, mais toute la tristesse des existences sans espoir, toute la souffrance qui ne s’extériorisera ni par des cris, ni par des actes, nous est montrée dans ce mélancolique visage de fillette, si discret et si attachant. Kisling qui, dans les toiles qu’il nous envoie du Midi, montre son goût pour les couleurs éclatantes et un peu acides, a traité ce portrait avec une sobriété qui fait mieux ressortir les qualités picturales d’un artiste qui conquiert peu à peu la première place à côté des plus grands peintres du temps. »

Georges Charensol, « Le Salon des Tuileries », in. L’Amour de l’art, 1926, p. 208 « Kisling s’est penché aussi sur les êtres frêles, sur les pauvres et sur les enfants. Qui ne connaît ce portrait de jeune garçon aussi perdu dans sa pèlerine que dans la vie, ses orphelins, ses mendiants, toutes ces oeuvres qui atteignent à une si grande émotion, et où Kisling a su retrouver le tragique de certaines images populaires. Jamais devant ses toiles, on n’a l’impression de se trouver devant un sujet. Il entre, en effet, dans son art une raison et une signification plus humaines. »

Jacques Guenne, « Portraits d’artistes, Kisling », in. L’Art vivant, 15 juin 1925, n° 12, p. 10. Estimate 30,000 – 50,000 euro. Aguttes. 04/21/22


Mojżesz (Moise) Kisling. Scène de café

Lot 89. Moïse KISLING (1891-1953). Scène de café. Dessin, crayon et rehaut de blanc, signé en bas droite. Porte au dos une étiquette manuscrite : “Ceci est une oeuvre authentique de mon père faite en1849. Fait à Paris le 10 janvier 1972”. 25 x 34 cm. Estimate 2,000 – 3,000 euro. Delon-Hoebanx. 04/08/22

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s