Marian Kasperczyk (1956)

Kasperczyk-1

Lot 220. Marian KASPERCZYK (Né en 1956). Portrait, Aga, 2013. Technique propre « back to front », huile sur toile, signée et datée au dos; 43,5 x 35,5 cm

Provenance : Galerie Roi Doré, Paris

Exposition : 2014-2015 « Peinture périphérique » (technique back to front painting), Galerie Roi Doré, Paris, France. Reproduit page 51 du catalogue.
Un exemplaire du catalogue d’
Exposition sera remis à l’acquéreur.

Estimate 500-700 euro. Louiza. 6/20/15

—————————————————————–

Kasperczyk-2

Lot 221. Marian KASPERCZYK (Né en 1956). Portrait, Goska, 2013. Technique propre « back to front », huile sur toile, signé au dos; 43,5 x 35,5 cm

Provenance : Galerie Roi Doré, Paris

Exposition : 2014-2015 « Peinture périphérique » (technique back to front painting), Galerie Roi Doré, Paris, France. Un exemplaire du catalogue d’
Exposition sera remis à l’acquéreur.

Estimate 500-700 euro. Louiza. 6/20/15

Józef Popczyk (1890 – 1971)

Popczyk

Trzecie rozdanie na tych łamach nieznanego mi wczesniej artysty i chyba jego jedna z lepszych prac kubistycznych.

——————————————-

Lot 56. Jozef POPCZYK (1890-1971)
Le couple,1926
Gouache sur papier, signée et datée en bas à gauche
57 x 42 cm.

Estimate 1,000-1,200. Louiza. 6/20/15

 

Jan Lebenstein (1930 – 1999)

Lebenstein

Lot 311. Jan LEBENSTEIN (1930 – 1999). Course pétrifiée, 1973. Lithographie, signée en bas à droite « Lebenstein 73 » et numérotée n°80/100; 49,5 x 70 cm’.
Provenance : Collection privée
Exposition : 2014 « Jan Lebenstein – In memorian », Galerie Roi Doré, Paris, France. Reproduit page 67 du catalogue. Un exemplaire du catalogue d’
Exposition sera remis à l’acquéreur.

Estimate 1,000-1,200 euro. Louiza. 6/20/15

Bernardo Bellotto (Canaletto) (1720 – 1780)

Canaletto

Wprowadzam przez sentyment do późniejszej twórczości Bellotta powstałej w Rzeczpospolitej na zlecenie Stanisława Augusta Poniatowskiego.

—————————————————-

Lot 15. BERNARDO BELLOTTO (VENISE 1720-VARSOVIE 1780). Caprice architectural avec une villa vénitienne et un pont de pierre. Toile, 48 x 79 cm
Formé dans l’atelier de son oncle Canaletto, Bernardo Belloto entreprend, en 1744, un périple dans les principales villes du nord de l’Italie (Vérone, Turin, Florence, Rome). Il s’installe à Dresde trois ans plus tard, appelé par Frédéric-Auguste II de Saxe, où il reste vingt ans puis ensuite à Varsovie où il devient le peintre officiel du roi Stanislas Auguste II Poniatowski.
Issu de l’imaginaire de l’artiste, ce caprice assemble plusieurs constructions qu’il avait vues durant ses voyages : une villa vénitienne avec loggia, reconnaissable à ses cheminées, les ruines du Forum de Rome, la citadelle de Padoue… unifiée par un contraste très marqué entre les ombres et une lumière cristalline caractéristique du peintre. L’atmosphère, le nuage dans les tons rosés et dorés, apportent une chaleur et une luminosité toute particulière. Ce tableau, daté vers 1760/1765, avait pour pendant une Vue de Parma conservée à l’Art Institute de Chicago.
Bibliographie :
– S. Kozakiewicz, Bernardo Bellotto, Milan, 1972, Tome II, p.189, n°246, repr. p.191
– Ettore Camesasca, L’opera completa del Bellotto, Classici dell’Arte Rizzoli, Milan, 1974, p. 95, n°73.
Provenance : vente anonyme, Londres, Christie’s, Manson & Woods, 29 novembre 1974, lot 99.

Estimate 600,000-800,000. Monte Carlo. 6/28/15