Zygmunt Brunner (1878 – 1961)

Brunner

Lot 160. Zygmunt BRUNNER (Varsovie 1878 – Paris 1961)
Portrait de El Lissitzky
Huile sur toile d’origine
73 x 60 cm
Signé en haut à droite Z Brunner
Le portrait représente le célèbre artiste, icône de l’avant-garde russe, peintre, photographe, architecte, designer et typographe, Lazar Lissitzky, dit El Lissitzky (1890-1941). La Révolution de 1917 boulverse son destin et en fait la figure de proue du nouvel art. La rencontre avec Kasimir Malevitch à l’Ecole artistique de Vitebsk créée par Marc Chagall le pousse vers une nouvelle stylistique. La rencontre avec Vladimir Tatline le dirige vers le constructivisme. Le voyage à Berlin l’oriente vers le Bauhaus et De Stijl, où il collabore avec Moholy-Nagy, Van Doesburg, Mondrian et d’autres. C’est à partir de 1919 qu’il crée ses premiers « prouns » (« Projet pour l’affirmation du nouveau ») dans la stylistique de l’abstraction géométrique.
Le portrait représente El Lissitzky sur un fond faisant allusion à la stylistique de l’artiste soviétique. Son auteur, le Polonais Zygmunt Brunner, dit aussi Zyg, Zyg- ou Zig Brunner (1878 Varsovie – 1961 Paris) fut connu en France en tant que peintre, dessinateur et caricaturiste. Elève de l’Académie Julian à Paris, il évolue dans le cercle de Louis Marcoussis (Ludwik Markus) et de l’avant-garde de Montmartre. Il collabora avec les plus importants titres de la presse parisienne illustrée, dont La Vie Parisienne, L’Assiette au Beurre, L’Amour, Les Annales, La Baïonnette, Le Cri de Paris, Fantasio, Femina, La Flèche de Triboulet, Flirt, Frou-Frou, la Gazette du Bon Ton, L’Humorisme, Illustration des modes, L’Image, L’Intransigeant, Jean-qui-rit, Je sais tout, Le Journal, Lectures pour tous, Marianne, Le Mois gai, Paris-Journal, Paris toujours, Les Potins de Paris, Nos Loisirs, Les Quat’z-Arts, Ridendo, Le Rire, Le Sourire, Tygodnik Ilustrowany, Voilà…, ainsi que de nombreux livres, dont ceux de Thomas Mann, d’Anatol France, de Roland Dorgelès ou des frères Grimm. Il est également l’auteur des natures mortes, paysages et portraits qu’il exposait surtout au Salon d’Automne.
Dr Ewa Bobrowska

Estimate 8,000-12,000 euro. Millon. 11/15/15