Girolamo Pesci (1684 – 1759). Praca z kolekcji Stanisława Augusta Poniatowskiego.

Image
Giolarmo Pesci. Odpoczywająca Wenus

Francuska firma Delorme & Collin du Bocage sprzedaje w dniu 2 grudnia 2013 kilka prac związanych z osobą ostatniego króla Polski, Stanisława Augusta Poniatowskiego. Jedną z tych prac należących do polskiego króla jest płótno włoskiego artysty Giolarmo Pesci Odpoczywająca Wenus. Na ramie tej pracy znajduje się medalion ze znanymi nam wiązanymi inicjałami naszego monarchy. Wg opisu katalogu praca ta za życia króla znajdowała się w Pałacu pod Blachą skąd wywędrowała po rozbiorach.

Może by tak Ministerstwo Kultury i Dziedzictwa Narodowego zainteresowałoby się tą pracą, w sumie niedrogą (wycena 20,000 – 30,000 euro) i rozważyło godne wydanie pieniędzy, jakie można odzyskać ze sponsorowania bzdetów w Muzeum Ujazdowskim? Ale do tego trzeba mieć silny kręgosłup.

Image
Medalion z oprawy obrazu.

Girolamo PESCI (1684-1659)

Venus Couchée des collections du roi Stanislas II Auguste de Pologne au palais Pod Blach? à Varsovie Huile sur toile Inscription: numéro d’inventaire 1265 peint en rouge en bas à droite sur la toile Cadre en bois doré au monogramme S.A.R. sous couronne pour Stanislas Augustus Haut.: 95 cm – Larg.: 114 cm Cadre en bois doré au monogramme S.A.R. sous couronne pour Stanislas Augustus Rex, soit Stanislas II Auguste roi de Pologne. Il est à noter que ce monogramme reprend exactement celui créé en 1764 par Jean-Baptiste Pillement (1728-1808) pour l’avènement du roi Stanislas Auguste.(1) Mentionnée dans le « catalogue des tableaux du roi » Stanislas Auguste, réalisé en 1795, par Marcello Bacciarelli surintendant des Bâtiments du souverain, sous le n°1265, Peschi (soit Girolamo Pesci): Vénus couchée provenant du palais Pod Blach?.(1) Elle paraît être la seule et unique oeuvre de cet artiste qui fit partie des collections du roi de Pologne. Provenance: -collection de Stanislas II Auguste Poniatowski, dernier roi de Pologne, au Palais Pod Blach? à Varsovie -collection du prince Joseph Poniatowski au Palais Pod Blach? à Varsovie -vendu en 1816 à Blazowski Le caractère totalement inédit de la découverte de la provenance de ce tableau s’avère un témoignage exceptionnel et émouvant de ce que fut la collection de peintures du roi Stanislas Auguste, une des plus importantes et parmi les plus représentatives des grands maîtres de la peinture européenne au XVIIe et au XVIIIe siècle. Un ensemble unique, constitué par un des plus grands collectionneurs de son temps, qui ne survécut pas à l’abdication du souverain en 1795 et fut livré à la vente. Le roi Stanislas II Auguste de Pologne commença sa collection dès le début de son règne en 1764, à partir de quelques dizaines de tableaux venant des collections d’Auguste II et d’Auguste III ou de ses premiers achats. Grâce à son avènement, le souverain fut en mesure de satisfaire ses propres goûts en constituant une collection royale inspirée des modèles d’autres grandes collections européennes de son temps. Un réseau d’agents artistiques fut mis en place avec des personnalités de premier plan comme Madame Geoffrin à Paris. Dès 1783, un premier inventaire des tableaux du roi répertoriait 1538 oeuvres et un second établi en 1795 en recensait 2250. Les écoles flamandes, hollandaises, allemandes, italiennes et françaises des XVIIe et XVIIIe siècles constituaient l’essentiel de la collection royale, par des achats de tableaux ou des commandes effectués par le souverain à des artistes vivants, avec pour destination les intérieurs des résidences royales comme le présent tableau dont on sait, grâce à l’inventaire de 1795, qu’il ornait les cimaises du palais Pod Blach? de Varsovie acquis par le roi Stanislas Auguste en 1776. Girolamo Pesci (1684-1759), peintre actif à Rome, élève de Carlo Maratti, il fit une partie en 1716 de la Corporation des Virtuoses. Le palais Pod Blach? de Varsovie fut acquis en 1776 par le roi Stanislas II Auguste de Pologne qui confia dès 1777 à Domenico Merlini le réaménagement de cette résidence. Le grand maréchal de la cour, Mniszech, y vécut un temps avec sa seconde femme, Ursula Zamoyska, nièce du souverain. Le prince Joseph Poniatowski, neveu du roi Stanislas Auguste, y vécut jusqu’en 1806. Le palais fut vendu en 1820 au tsar Alexandre Ier de Russie. (1) Cat. exp. L’Aigle blanc, Stanislas Auguste dernier roi de Pologne, collectionneur et mécène au siècle des lumières, musée national du château de Compiègne, 2011; Actes du colloque: L’aigle blanc, Stanislas Auguste dernier roi de Pologne, collectionneur et mécène au siècle des Lumières, Paris, 2013; T. Mankowski, 1932

One thought on “Girolamo Pesci (1684 – 1759). Praca z kolekcji Stanisława Augusta Poniatowskiego.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s