Joanna Grudzińska i Wielki Książe Konstanty

Joanna Grudzińska i Wielki Książe Konstanty

Wydaje mi sie, że te dwa portrety, dyptyk, widziałem już na aukcjach w ciągu minionych dwóch lat (być może kopie). Wielki książę Konstanty oraz jego piękna żona, Polka, Joanna Grudzińska to postacie związane w historią Polski, stąd włączyłem do mojego blogu. Więcej o tych postaciach, poniżej w języku francuskim w katalogu aukcyjnym.

Lot 81. École russe du début du XIXe siècle. Portrait en diptyque du grand-duc Constantin Pavlovitch (1779-1831) et de son épouse la princesse Joanna Grudzińska (1791-1831). Paire d’huiles sur papier marouflées sur bois, présentées dans leur coffret d’origine en bois naturel avec fermoirs (fentes). Circa 1820. La princesse d’après un portrait de Józef Sonntag (1784-1834), le grand-duc probablement d’après Henri Benner (1776–c.1829). Légères griffures. H. 24 x L. 19 cm (chacune) – H. 28,5 x L. 44,5 cm (ouvert). Provenance: – probablement Constantin Pavlovitch (1779-1831), grand-duc de Russie. – Joanna Grudzińska (1791-1831), à la mort du grand-duc Constantin. – puis leg à son neveu, le comte Jean de Broël Plater.- conservé depuis dans sa descendance. Selon la tradition familiale, ce coffret a été offert au grand-duc Constantin par son épouse et ce dernier ne le quittait jamais lors de ses déplacements. Historique: Fils de l’empereur Paul Ier et frère cadet d’Alexandre Ier, le grand-duc Constantin Pavlovitch divorça en 1820 pour épouser morganatiquement Joanna Grudzińska. Ce mariage l’écarta de la succession au trône de Russie après le décès officiel de son aîné en 1825, au bénéfice de Nicolas Ier. Remarqué pour sa bravoure lors des campagnes napoléoniennes, devenu de facto le véritable vice-roi de Pologne après le congrès de Vienne, le grand-duc Constantin décèdera sans postérité légitime à Vitebsk en 1831. Réputée pour sa beauté, la comtesse Grudzińska entama une liaison avec le grand-duc Constantin dès 1815. Suite à son mariage elle fut titrée princesse de Lovitch. Après le décès de son époux, elle vécut quelques mois à Tsarskoié-Selo avant de décéder à son tour et d’y être inhumée aux côtés de son mari. En 1929 sa dépouille fut ramenée en Pologne. Estimate 1,200 – 2,000 euro. Artprecium-Millon. 10/03/19

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s